Comment se préparer à la rencontre parents-professeurs ?

Comment se préparer à la rencontre parents professeurs ?

Comment préparer la rencontre parents-professeurs ?

Vous êtes en poste depuis peu de temps et vous voyez arriver les fameuses rencontres parents-professeurs. Lorsqu’on débute dans la profession, ce type de rendez-vous a de quoi soulever des inquiétudes. Que doit-on dire aux parents lors des réunions de présentation ? Quels sujets sont à aborder lors des entretiens avec les familles ? Comment se préparer efficacement à la rencontre parents-professeurs ? Je vous propose quelques conseils qui, je l’espère, vous aideront à vivre sereinement ces échanges, plutôt anxiogènes lorsqu’on est débutant.

L’organisation des rencontres parents-professeurs

Chaque établissement scolaire (collège et lycée) organise plusieurs fois dans l’année des réunions à destination des parents. La réunion parents-professeurs est un temps d’échange « en présentiel » indispensable pour établir une relation de qualité avec les familles. Votre présence aux rencontres est indispensable pour établir un contact avec les parents d’élèves.

La réunion de présentation prévue à la rentrée

La réunion de rentrée a lieu au cours du mois de septembre. Les parents sont invités à se rendre dans une salle précise. Le professeur principal est le chef d’orchestre de la soirée. Il présente le collège (aux parents des 6ème surtout), les projets liés au projet d’établissement. Il rappelle les spécificités d’un enseignement optionnel ou de spécialité, etc. Le professeur principal aborde les problématiques de la classe en question, si cela est nécessaire.

Ensuite, il passe la parole aux professeurs présents. En tant que membre de l’équipe pédagogique, vous ferez une présentation de votre discipline. Vous pourrez mentionner ce qui vous semble important. La rencontre parents-professeur est faite pour ça. En général, quand on débute, ce face à face avec une salle, remplie de parents est assez impressionnant ! Si vous avez hâte d’en finir, c’est normal !

Pour éviter d’être trop stressé, soyez bref. Les parents retiennent l’essentiel. Ce qui les intéresse avant tout, c’est de voir à quoi ressemblent les profs de leur enfant. Quelques parents prennent scrupuleusement des notes et posent des questions, mais ils sont peu nombreux. J’oserais dire qu’ils espèrent que la réunion parents-professeurs ne durera pas trop longtemps… .

Rappelons que ces réunions ont lieu en soirée et que tout le monde a une tonne de choses à faire… .

Pour être synthétique, donnez quelques informations du type :

  • Nombre d’heures dans votre matière par semaine. Expliquez le fonctionnement des heures quinzaines, certains parents les découvrent. Ils ne connaissent pas le principe.
  • Lieu où se déroulent les cours (labo de sciences, labo de langue, salle informatique, gymnase, etc.
  • Matériel et tenues exigés : tenue de sport, calculatrice, cahier, classeur, manuel, etc.
  • Fonctionnement de votre cours (en séance, en séquences), le travail maison, le travail de groupe, la fréquence des évaluations, etc.

Ne cherchez pas à montrer une image de vous qui serait fausse (par exemple un visage fermé voulant exprimer une certaine sévérité). Restez vous-même. Montrez de la disponibilité et de l’implication.

Les rencontres parents-professeurs en individuel

Les entretiens individuels avec les familles se déroulent à des périodes charnières de l’année. Les dates des rencontres sont fixées très tôt dans le calendrier distribué à la rentrée. Le plus souvent, deux rencontres sont prévues. Une, vers la fin du premier trimestre (fin novembre-début décembre) et la seconde, à la fin du deuxième trimestre (fin février-début mars).

Je fais une parenthèse :

Hélas, il arrive que le premier rendez-vous avec les parents ait lieu en octobre. À mon humble avis, c’est une erreur, car les profs n’ont pas encore d’idée précise du profil de leurs élèves. On ne peut tenir qu’un discours évasif sur le jeune en se basant sur une évaluation éventuelle… et encore. Le plus compliqué, c’est de mettre un visage sur un nom

Pour les collègues qui ont tous les niveaux, c’est impossible à ce stade de l’année. Dans ces conditions, beaucoup de professeurs sont dans l’inconfort et éprouvent du stress supplémentaire pendant cette fameuse rencontre parents-professeurs.

Pourquoi les rencontres parents-professeurs sont-elles incontournables ?

Pour le chef d’établissement

Pour le chef d’établissement, les rencontres parents-professeurs ont une grande importance. L’entrée des familles dans l’enceinte de l’établissement ne se produit pas souvent dans l’année. En dehors de l’opération « Portes Ouvertes » (généralement en mars), le collège et le lycée ne sont guère ouverts qu’aux réunions « spéciales parents ». Les conseils de classes accueil un nombre réduit de parents.

L’enjeu est double pour « le chef ». Il faut donner une image dynamique et accueillante de l’établissement et installer une relation de confiance avec les familles. Le personnel de service s’est mis en quatre pour préparer les salles. Les enseignants sont priés d’être présents et de recevoir un maximum de parents.

En dehors d’une réelle occasion d’établir une relation avec les familles, il s’agit d’une opération de communication. Chaque établissement se doit de montrer une belle image s’il ne veut pas perdre des inscriptions la rentrée suivante… . La rencontre parents-professeurs a de l’importance pour l’image de marque.

Pour les enseignants

Lors de cette rencontre parents-professeurs, l’enseignant fait connaissance avec les parents de ses élèves. Le temps limité de l’entretien ne permet pas d’aborder chaque cas de manière approfondie. Si vous n’avez rien de particulier à dire, parlez de vos méthodes pédagogiques et de vos attentes (de façon succincte). N’hésitez pas à dire au parent que son enfant suit bien le cours et que vous êtes confiant en ce qui concerne ses progrès. Les parents ont besoin d’être rassurés, c’est bien normal.

En revanche, si vous devez faire un bilan mitigé voire mauvais pour différentes raisons, pointez avec précisions ce qui ne va pas. Qu’il s’agisse d’un problème de comportement, d’un manque de travail ou autre. Il peut arriver qu’un élève conteste systématiquement la note qu’il obtient aux évaluations. Il faut alors parler franchement aux parents.

Bien entendu, il faut rester cordial et demander ce qu’en pense le parent présent.

Son soutien est important. Il est préférable de trouver ensemble des solutions pour améliorer la situation. Proposez un entretien ultérieur plus long, en présence de l’élève, s’avère efficace. Vous pouvez proposer à ce moment-là une sorte de contrat (travail, comportement). L’élève s’engage à la fois devant l’enseignant et devant ses parents.

Pour les parents

Pour les parents, la rencontre parents-professeurs permet de mettre des visages sur le nom des profs de leur enfant, tout simplement. Un bon nombre d’entre eux a envie d’entendre que leur progéniture travaille bien et qu’elle remplit bien ses devoirs d’élève. Pour d’autres, cette entrevue est redoutée, car tout ne se passe pas bien dans la scolarité de leur enfant.

Ils appréhendent les commentaires négatifs.

Il s’agira pour vous d’écouter ce que le parent vous confie. Lorsqu’un jeune a des difficultés scolaires, il arrive souvent que cela soit une conséquence de problèmes existant en dehors du cadre de l’école. La qualité de l’échange que vous établirez avec les parents vous aidera à comprendre les difficultés de l’élève.

Dans ces cas-là, échangez avec vos collègues. Allez voir l’infirmière de l’établissement si nécessaire pour parler de l’élève en question. C’est avec l’équipe que vous trouverez sans doute des solutions !

Comment aborder les rencontres avec les parents ?

La feuille de prise de rendez-vous

Vous allez vraisemblablement trouver dans votre casier un exemplaire de la feuille de rendez-vous distribuée aux élèves. Les parents la rempliront). Cette feuille propose des créneaux horaires correspondant aux heures des entretiens individuels. Le temps dont vous disposez avec les familles est très court, environ 7 minutes.

C’est à vous d’inscrire le nom de l’élève sur votre propre fiche, en fonction de la demande des parents. Plusieurs familles souhaitent obtenir le même créneau horaire. Il faut jongler avec les contraintes de certains parents (horaires de travail décalés, parents séparés…).

Attention, vous rencontrerez les parents de plusieurs classes, le même soir. Vous devrez assurer les rencontres avec les parents des 5éme et des 4ème le jeudi soir par exemple. Préparez le casse-croûte et le thermos… . Oups non, ce n’est pas la peine, vous n’aurez pas le temps… les rendez-vous s’enchaînent sans pause…

Petite astuce :

Laissez si possible un créneau vide tous les 5 ou 6 rendez-vous. Cela permet de rattraper un peu le retard et de respirer s’il y a un creux entre deux passages de parents.

Les élèves ont plus d’une semaine pour demander des rendez-vous à l’ensemble des professeurs. Vous aurez probablement des demandes au dernier moment, le matin même de la rencontre. Mon conseil est de refuser les inscriptions de dernière minute, votre soirée n’est pas extensible.

À titre personnel, j’ai souvent terminé les soirées parents-professeurs à 21h30-22h, les premières années. D’une part j’avais beaucoup de parents à voir (les profs de français ont toujours du succès lors de ces soirées, hélas…) et d’autre part j’étais trop bavarde avec des parents eux-mêmes prolixes… . Journée exténuante, un vrai marathon !

Préparer votre table dans la salle des rencontres parents-professeurs

Voici quelques idées concrètes pour bien mener les entretiens :

  • Faites-vous en amont une liste des élèves « à problème » par classe. Listez ce qui ne va pas et ce qui est dommageable pour l’élève et pour le déroulement du cours. Par exemple, le manque de travail, le manque de concentration, les bavardages incessants, etc. Tout ce qui peut être réglé avec l’aide des parents est à mentionner lors de l’entretien.
  • Placez votre cahier de notes sur la table ou ouvrez l’ENT sur votre ordinateur portable. Les parents demandent quelles sont les notes obtenues pendant le trimestre et la moyenne. Peut-être n’aurez-vous pas le temps d’installer l’ordinateur si vous terminez à 17h et que votre premier rendez-vous est à 17h10 !
  • Posez le trombinoscope devant vous. Lorsque le parent se présente, si vous ne voyez pas qui est son enfant, dites que vous avez plusieurs élèves avec le même prénom et que vous vérifiez sur le trombi pour ne pas faire d’erreur… . Se tromper d’élève est une erreur classique, mais fatale ! Cela m’est arrivé au début, grosse gêne, je vous assure quand on s’en rend compte !!! Après ça, on a la trouille de refaire la bourde !
  • Prenez en notes les choses importantes dites par les parents. On ne peut pas se remémorer toutes les conversations. Faites attention aux parents bavards qui vont vous parler de leurs autres enfants ou de leur propre scolarité… 

Les rencontres parents-professeurs sont éprouvantes. Les enseignants peuvent enchaîner trois ou quatre heures sans pause. Les parents, eux, doivent faire preuve de patience dans les couloirs. Restez souriant et accueillant en vous excusant si vous avez du retard. Les horaires prévus sur le papier sont intenables et les parents le savent très bien

Vous serez épuisé en sortant de ce type de réunion, mais vous aurez une vision beaucoup plus claire de la situation de certains élèves !

Rechercher

Catégories

Articles récents

Cet article vous a plu ? Vous pensez qu’il pourrait intéresser votre réseau ? Partagez-le sur Facebook, par mail ou WhatsApp !

Facebook
Email
WhatsApp
On en discute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus
d'articles