Effectuer un remplacement au pied levé

effectuer un remplacement au pied levé

Effectuer un remplacement au pied levé

Vous débutez dans la profession de professeur du secondaire. Vous êtes titulaire ou contractuel depuis peu. Comme tous les suppléants, vous faites partie du vivier de remplaçants, susceptibles d’être appelés à tout moment. Les conditions dans lesquelles un suppléant prend ses fonctions sont très variables d’un établissement à l’autre. Voyons comment s’organiser au mieux pour effectuer un remplacement au pied levé !

Signaler sa nomination auprès du secrétariat de direction

Se manifester directement en appelant le collège ou le lycée 

Vous avez été contacté par le service des remplacements du rectorat dont vous dépendez. La personne en charge de la zone de remplacement vous a joint par téléphone ou par mail. Une fois que vous acceptez la suppléance (on ne vous a pas laissé beaucoup de temps en principe), contactez vous-même le collège ou le lycée concerné.

Le rectorat envoie vos coordonnées au secrétariat de l’établissement, mais vous devez l’appeler le plus rapidement possible. Lorsqu’on se présente à l’accueil téléphonique disant qu’on est nommé pour un remplacement, en général, on a tout de suite en ligne le chef d’établissement ou son adjoint.

Si vous voulez avoir accès dès maintenant à des solutions concrètes pour être plus à l’aise devant vos classes, un livre numérique vous attend.

Prendre les premières informations avant d’effectuer le remplacement

Vérifiez que les informations données par la personne du rectorat sont exactes. Vous serez parfois surpris de constater que ce que l’on vous a dit au téléphone ne correspond pas (tout à fait) aux besoins sur le terrain.

Points sur lesquels il faut demander impérativement des précisions

  • Les niveaux de classe dans lesquels vous allez intervenir.
  • Le nombre de jours sur lequel votre emploi du temps est réparti (les détailS par journée vous les aurez ensuite)
  • Les dates précises de début et de fin de la suppléance (prolongation envisagée parfois dès le début)
  • La répartition de votre emploi du temps si le poste est partagé sur 2 ou 3 établissements.
  • Le contrat est à temps complet ou à temps partiel (pour les contractuels).
  • Le nombre de classes.

Enfin, vous pouvez demander si votre service est bien consacré exclusivement à de l’enseignement. Parfois, vous prendrez en charge des heures de soutien ou des heures d’aide aux devoirs. Il arrive que les élèves concernés ne soient pas les vôtres. Ce n’est pas anodin, ces heures ne sont pas les plus faciles. 

Vous allez effectuer votre rentrée d’enseignant dans un système déjà bien huilé. 

➤ Dernière chose : refusez de commencer le lendemain ! Vous vous présentez le lendemain, mais vous exigez de ne commencer que 48 heures plus tard. Deux jours pour s’organiser c’est très peu. Certains CDE vous mettent la pression. Ils veulent avoir un prof devant les élèves le plus vite possible pour calmer les parents et la vie scolaire qui se trouve désorganisée avec des heures de permanence à gérer en plus.

Effectuer un remplacement au pied levé et de courte durée

Le remplacement de courte durée correspond en principe (au minimum) à deux semaines. Le secrétariat de l’établissement ne fait pas de demande de suppléant pour une durée inférieure. S’il le fait, c’est que le professeur titulaire du poste a prévenu de son absence longtemps à l’avance. Cela est plutôt rare car les absences courtes ne sont pas prévues pour la plupart…. . 

Une fois que vous aurez toutes « les informations de base » en votre possession, il va falloir vous concentrer sur la programmation de séances pour la période donnée.

Si cela est possible, contactez le professeur que vous remplacez. Avec un peu de chance, il vous expliquera en détail ce qu’il faudrait mettre en place pendant son absence. Très souvent, ce collègue est soucieux de savoir qui le remplace.

Il coopère en transférant des supports personnels ou en donnant des sources de documentation pour la préparation des cours.

Hélas, parfois le remplaçant est complètement livré à lui-même et dans ces conditions, le contenu des cours sera peut-être un peu en dehors de la progression initiale. Rassurez-vous, ce n’est pas grave.

Le conseil à suivre : envisagez le remplacement dans sa globalité. S’il dure 4 semaines, construisez une trame pour 4 semaines. Vous allez établir un projet de séances pour toutes les classes sur une durée de 4 semaines. Cela va vous demander un gros travail dès le début de la suppléance, mais vous éviterez la préparation de cours au jour le jour, exténuante.

Effectuer un remplacement de plusieurs mois

Le remplacement de longue durée s’étale sur plusieurs mois. Il se peut même que vous obteniez un poste à l’année.

Dans ce cas, vous ne remplacez personne. Vous êtes affecté sur un bloc de moyens provisoires (BMP). Vous allez effectuer un remplacement sur des heures prévues seulement pour une année.

Appelé au dernier moment pour plusieurs mois, il faudra prendre en charge les classes sans avoir le temps de réfléchir à l’organisation de vos séquences. Préparez-vous à vivre une période très intense.

Vous devrez prendre des informations sur le projet d’établissement, sur les différents projets qui concernent vos classes. Si vous avez une classe à profil (exemple : une seconde option voile), cela aura des incidences sur l’organisation des cours.

Mon conseil est de programmer des séances qui vous permettront de tenir jusqu’aux prochaines vacances. A ce moment-là seulement, vous pourrez vous poser pour construire une progression digne de ce nom.

N’hésitez pas à demander de l’aide à vos collègues. Ils pourront vous donner des conseils pour mettre en place une organisation efficace.

Le plus important dans les premiers jours de votre prise de poste, est de consacrer de l’énergie à la relation que vous établirez avec vos classes. On vous demande d’effectuer un remplacement au pied levé, mais une fois en situation avec les élèves, prenez le temps de les connaître et de voir comment ils fonctionnent. 

Quelques séances brise-glace sont indispensables avant de plonger dans le programme. Si on vous confie des classes à examen, vous ressentirez une certaine pression. Prenez du temps malgré tout pour faire connaissance avec vos classes. La gestion de classe sera facilitée.
Effectuer un remplacement lorsqu’on débute dans l’enseignement est une tâche assez difficile. Les premiers jours demandent beaucoup d’énergie. Votre capacité d’adaptation et votre endurance seront plus que jamais nécessaires !

Rechercher

Catégories

Articles récents

Plus
d'articles